Nous utilisons des cookies afin de vous garantir une navigation optimale sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez de fait l'utilisation de cookies.

Chirurgie robotique

Retrouvez ici toutes les vidéos chirurgicales, conférences, interviews d’experts, débats, webinars et vidéos interactives.


Filtrer par
Date de publication
Type
Classification
Affichage : Liste Miniature
Mini bypass gastrique assisté par robot
Parmi les interventions de chirurgie bariatrique, le mini gastric bypass a été décrit par Rutledge en 2001 dans le but de simplifier le gastric bypass [1]. Cette technique ne demande la réalisation que d'une seule anastomose au lieu de 2 et permettrait de réduire les complications liées à l'anastomose du pied de l'anse montée en Y du bypass classique. Certaines particularités doivent être relevées.
La poche gastrique est plus longue et plus étroite. Le point de repère pour débuter la section gastrique est la zone séparant le corps de l'estomac de l'antre, an niveau de l'angulus. L'anse biliaire est également plus longue et doit atteindre 2 cm pour éviter les effets du liquide biliaire non dilué sur l'anastomose. Dans cette intervention, il reste primordial de fermer la brèche de Petersen entre l'anse montée et le mésocôlon transverse. D'après Jacques Himpens, cette intervention réduirait l'incidence des hypoglycémies pouvant apparaître après bypass gastrique. Cette vidéo détaille les différentes étapes de l'intervention. L'utilisation du robot chirurgical permet de réaliser très facilement l'anastomose gastro-jéjunale manuelle.
(1). Rutledge, R. The mini-gastric bypass: experience with the first 1,274 cases. Obes Surg 2001;11:276-80.
M Vix, KH Liu, J Marescaux
Vidéo chirurgicale
Il y a 5 ans
2065 vues
47 J'aime
1 commentaire
15:41
Mini bypass gastrique assisté par robot
Parmi les interventions de chirurgie bariatrique, le mini gastric bypass a été décrit par Rutledge en 2001 dans le but de simplifier le gastric bypass [1]. Cette technique ne demande la réalisation que d'une seule anastomose au lieu de 2 et permettrait de réduire les complications liées à l'anastomose du pied de l'anse montée en Y du bypass classique. Certaines particularités doivent être relevées.
La poche gastrique est plus longue et plus étroite. Le point de repère pour débuter la section gastrique est la zone séparant le corps de l'estomac de l'antre, an niveau de l'angulus. L'anse biliaire est également plus longue et doit atteindre 2 cm pour éviter les effets du liquide biliaire non dilué sur l'anastomose. Dans cette intervention, il reste primordial de fermer la brèche de Petersen entre l'anse montée et le mésocôlon transverse. D'après Jacques Himpens, cette intervention réduirait l'incidence des hypoglycémies pouvant apparaître après bypass gastrique. Cette vidéo détaille les différentes étapes de l'intervention. L'utilisation du robot chirurgical permet de réaliser très facilement l'anastomose gastro-jéjunale manuelle.
(1). Rutledge, R. The mini-gastric bypass: experience with the first 1,274 cases. Obes Surg 2001;11:276-80.